solydairinfo

Premier Mai 2017 : 1 p’tit tour, 2 p’tits tours, 3 p’tits tours et puis s’en vont….

.

.

.

Premier Mai 2017

 

1 p’tit tour, 2 p’tits tours,

3 p’tits tours et puis s’en vont….

Elections ? Piège à cons ?

Restons zen, rien n’est perdu !

 

Cette année, le Premier Mai prend une importance particulière, entre deux tours de l’élection présidentielle, et en plein climat de tension internationale, tant au moyen-orient, avec la guerre en Irak, Syrie, Yémen, que dans le sud-est asiatique, avec les manœuvres US en Corée.

La mobilisation doit donc porter autant sur les luttes sociales en France que sur la lutte pour la paix dans le monde, pour le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Nous devons donc tenir compte de l’évolution de la situation et des perspectives rendues possibles, malgré les difficultés. Mais l’essentiel reste de comprendre que c’est la mobilisation, et non le bulletin de vote, qui donnera un avenir au mouvement ouvrier et social.

Ce qu’a traduit le premier tour des présidentielles, avec le rejet des partis anciens usés par le pouvoir et la corruption impossible à dissimuler trop longtemps, c’est le désarroi, dans la grande majorité des classes populaires, à l’égard de la classe politique actuellement « aux affaires »…

Dans le genre, les médias au service du système ont réussi à « vendre » le spectacle Macron comme celui d’un « homme neuf »…

Il fallait au système un « attrape tout » de style « centriste » pour pallier le raté de la candidature Juppé.

Cette duperie a assez bien fonctionné, mais de fait, même une bonne partie du vote Macron constitue un rejet formel du système actuel, pour beaucoup de jeunes intellos de la petite bourgeoisie qui se sont investis là dedans en tant que « réformistes » et déchanteront après moins de six mois de « pouvoir Macron », comme ce fut déjà le cas avec Hollande et même Sarkozy…

Trop tard pour ce qui nous préoccupe aujourd’hui….

L’autre duperie médiatique résidait, au départ, dans la candidature Hamon, qui devait « sauver le PS » en présentant aux électeurs uniquement son « profil gauche »… Le but était donc clairement davantage de faire barrage à Mélenchon qu’à Le Pen…

Cette seconde partie de la mission est en partie réussie, même si la baudruche gonflée à l’hélium du mensonge démagogique grossier sur le RU s’est presque totalement dégonflée en cours de route, échouant pour la première.

Le PS est donc potentiellement à l’agonie, et s’il y a moyen de lui donner le « coup de grâce » pour l’achever rapidement, pourquoi s’en priverait-on ?

Après quelque hésitation, il semble donc que ce soit la voie choisie par Mélenchon…

Pourquoi le lui reprocher ?

Et qui vient au chevet du PS pour tenter de lui sauver la mise aux législatives… ?

Pierre LAURENT, pour le PCF…

http://www.pcf.fr/99059#comment-16365

http://www.pcf.fr/99154

Et pourquoi ?

A l’évidence parce que depuis de longues décennies, le PCF fait dépendre la réélection de ses propres restes de son alliance avec la bureaucratie du PS.

Il n’a depuis très longtemps, (1943 et le CNR, sans oublier le « front popu », si l’on remonte en arrière…) plus aucune autonomie comme prétendu parti de la classe ouvrière, ce qu’il n’est plus, à l’évidence, sauf très localement et surtout pour de maigres restes de l’ »aristocratie ouvrière » encore accro au réformisme…

Le mouvement « France insoumise » de Mélenchon a bien, sensiblement, tous les défauts qu’on lui prête, mais il représente actuellement l’élément le plus inattendu et indésirable pour le système, car charriant encore malgré tout quelques illusions d’un changement réformiste « radical » dans le sens de la défense des intérêts immédiats des classes populaires, y incluant la classe ouvrière.

On ne va pas faire ici son panégyrique, mais il y a bien quelques points de son programme qui vont aussi dans le sens de nos revendications immédiates, comme le retrait de la loi El Khomri, etc….

Il n’a évidemment rien d’un anti-impérialiste conséquent, mais sous la pression des évènements, des réalités, et surtout, des aspirations populaires qui restent encore en faveur de la paix, il évolue considérablement dans cette direction progressiste.

Il y a donc tout à fait lieu, tactiquement et sans aucune illusion quant à son fond réel, à le pousser en avant, et surtout, pousser en avant le mouvement « France insoumise » pour qu’il se détache des restes du PS et des bureaucraties qui lui sont inféodées, dont celles du PCF et l’équipe de Benoit Hamon.

C’est l’occasion tactique qui se présente avec le premier tour des législatives, et ce sera éventuellement au PCF et aux « Hamonistes » de se rallier à la « France insoumise », s’ils veulent une progression vers la gauche, et non l’inverse…

Dans ce choix tactique, même s’il ne parait pas encore évident à tous ceux qui se veulent « anticapitalistes », l’essentiel reste évidemment de militer, avec nos faibles moyens, pour faire avancer les consciences, à partir de ces revendications immédiates, et vers une véritable alternative.

Le problème du deuxième tour des présidentielles est tout autre.

L’essentiel y est évidemment, comme le souligne nore camarade Viriato, de ne pas laisser la moindre chance à l’arrivée au pouvoir du social-fascisme.

Le premier tour a prouvé, néanmoins, que les manipulations sondagières restaient dans une fourchette de cohérence avec la réalité.

Appeler à voter Macron ne pourrait donc être cohérent que si le risque d’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen devenait bien réel, ce qui ne semble pas être le cas, actuellement. La grande bourgeoisie financière a trouvé son champion, quasiment adoubé par les marchés financiers eux-même, et on ne voit pas que ce « beau monde » ait l’envie de le lâcher en cours de route…

Le taux d’abstention ayant été faible au premier tour, n’en déplaise aux puériles « stratégies » d’une certaine pseudo-« extrême gauche », il parait donc improbable que le total des reports sur MLP soit supérieur à 40%…

Dans la mesure ou le rapport de force reste autour de 60/40%, on peut considérer que le risque d’arrivée au pouvoir de la Le Pen est quasiment nul.

Il n’y a donc pas lieu de relayer de consigne de vote en faveur de Macron, ce qui serait inévitablement compris, dans ces conditions, comme un soutien à son programme réactionnaire.

Pour l’instant, cela semble donc également être la stratégie suivie par Mélenchon, et qui lui permettra de constituer une force politique indépendante, ce qu’on ne saurait aucunement lui reprocher !

C’est une stratégie cohérente pour faire ensuite du 1er tour des législatives un « troisième tour de barrage », ce qui peut nous être utile en fonction des revendications à défendre par la suite.

Mais en toutes circonstances, ce doit être l’occasion de rappeler que nous voulons ouvrir une autre perspective politique, réellement alternative au capitalisme.

Luniterre

 

Pour en faciliter la diffusion,

le texte du tract est également disponible en PDF:

TRACT 1er MAI 2017_pdf_

.

 .

Premier Mai, élections et danger de guerre

Aujourdhui 1er mai, comme chaque année nous marchons en mémoire de tous nos frères prolétaires assassinés par le capital, alors qu’ils luttaient simplement pour leur dignité et leurs droits, depuis ceux de Chicago, en 1886, et c’était pour la journée de huit heures !

Le thème de la journée reste toujours la révolte sociale, à cause de nos droits plus gravement remis en cause que jamais, et même et d’autant plus, dans cette période électorale fortement conditionnée par le climat de guerre, remis au premier plan par un attentat meurtrier à la veille du 1er tour…

Malgré cela, le sursaut de la « France insoumise », même si insuffisant, est la preuve que le refus de la guerre et du recul social peut être entendu…

Mais l’échéance du 2ème tour se présente comme une impasse double où il faudrait choisir soit d’aller dans le mur du racisme et du nationalisme fascisant avec Marine Le Pen, soit donner un blanc sein au nouveau valet des marchés financiers et du patronat, Macron.

Marine Le Pen se présente comme « anti-système » mais propose de construire un deuxième porte-avion nucléaire… Dans la situation actuelle, où les USA avancent l’un des leur pour menacer la Corée d’une guerre nucléaire, on doit bien comprendre que ce n’est pas pour faire la paix non plus…

En Corée comme en Syrie et ailleurs, les USA interviennent militairement, soit directement, soit par procuration en finançant et en armant des milices intégristes, et ils n’hésitent pas à fabriquer des provocations au besoin, comme en Irak il y a quelques années et tout récemment avec les prétendues « preuves » du gaz syrien, également relayées par l’impérialisme français, ancien colonisateur de la Syrie et par certains partis qui se prétendent de gauche, et même d’extrême-gauche .

En République Démocratique Populaire de Corée, il s’agit pour les USA de briser la résistance d’un petit pays auquel ils avaient déjà infligé, au début des années 50, les pires bombardements « classiques » de l’histoire, avant même ceux du Vietnam.

De même, le largage sur l’Afghanistan de la plus grosse bombe de l’arsenal US, depuis Hiroshima et Nagasaki, est un symbole fort que les USA sont toujours décidés à régler leurs problèmes par la guerre, quelles qu’en soient les conséquences.

Le bombardement US sur la Syrie au moment précis où le n°1 chinois est reçu chez Trump en Floride n’est pas un hasard, mais bien une menace délibérée, et autant contre la Russie, avec laquelle il renonce donc à faire la paix, contrairement à ses promesses électorales, que contre la Chine.

Depuis des décennies les USA ont fait des affaires juteuses avec la Chine, y compris au détriment de leurs autres « alliés », dont l’Europe, mais dans le contexte de la crise économique actuelle, il n’hésitent pas à faire volte-face et à la menacer de guerre pour réduire la concurrence du capitalisme chinois.

Dans ce contexte de guerre voulu principalement par les USA, mais secondés en cela par toutes les puissances impérialistes, dont la France, les travailleurs ont intérêt à faire de la

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 .

lutte pour la paix et contre la menace de guerre une priorité incontournable.

En France, parmi les forces politiques qui comptent avec un appui de masses, seule la « France Insoumise » de JL Mélenchon a pris parti pour la paix, et les travailleurs devront s’en rappeler au moment des législatives.

Nous affirmons que voter Le Pen ou voter Macron, c’est voter pour la guerre, c’est carrément irresponsable et dangereux !

Le programme social de Mélenchon est insuffisant, mais sa proposition d’abroger la Loi el Kohmri doit être soutenue par des luttes dans les rue et dans les entreprises. Les deux candidats en lutte pour le pouvoir, comme les autres partis en lice pour les législatives, sont au contraire tous favorables à de nouveaux reculs sociaux.

Nous manifestons dans la rue aujourdhui et nous continuerons encore à lutter après les élections, car nous comprenons que le bulletin de vote ne suffit pas à exprimer notre révolte et à changer le cours de la politique.

Les mouvements de lutte contre la Loi El Khomri, comme ceux contre la désastreuse réforme des retraites n’ont pas suffit, malgré une bonne mobilisation, car ils n’ont pas remis en cause le pouvoir des capitalistes financiers et industriels, du grand patronat et des partis politiques qui leurs sont tous inféodés. Parce qu’il a manqué un programme et une direction politique propres à ce vaste mouvement social.

Pousser en avant vers une nouvelle majorité, même de la «France insoumise», ne suffira pas. Nous devons nous organiser pour résister durablement, tant aux agressions antisociales du capital en crise qu’à ses manœuvres guerrières impérialistes en ayant comme perspective la fin du capitalisme et la construction d’une véritable société socialiste. La construction d’un vaste et large mouvement pour la paix et contre les guerres impérialistes c’est un pas dans cette direction, et actuellement, cela devient une nécessité absolue et urgente du temps présent.

POUR UNE VOIE POLITIQUE RÉELLEMENT SOCIALISTE ET PROLETARIENNE :

__Plus que jamais le refus populaire des politiques de guerre doit se retrouver au cœur des luttes sociales et leur donner une signification anticapitaliste et anti-impérialiste.

__Nous appelons les forces communistes, ouvrières, syndicales, progressistes et démocratiques, à  s’unir pour créer le plus vaste mouvement de masses contre la guerre et l’impérialisme, pour le socialisme.

__Nous nous réaffirmons prêts à agir avec toute force sociale réellement désireuse de défendre la paix mondiale, la libération des nations opprimées par l’impérialisme, prêts à agir pour la solidarité internationale des travailleurs.

TRIBUNE MARXISTE-LÉNINISTE

tml-info@laposte.net

_______________________https://tribunemlreypa.wordpress.com/

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

 

If not now when? Résistances au cœur des Citadelles !!

.

.

 .

.

.

.

.

      If not now when ?

.

.

     Si pas maintenant, quand ?

.

.

.

.

    RESISTANCE !!

.

                jusqu’au cœur

.

              des Citadelles…!!

.

                    USA-Israël

.

_____Grève de la faim en Palestine

.

_____Manif anti-AIPAC de la jeunesse juive US

.

.

.

 A découvrir sur:

.

.

.

FRONT des LAïCS

.

Avec de nombreuses photos
et des vidéos « choc »
sur la manif du 26 Mars,

.

Ainsi qu’avec une lettre de Marwan Barghouti

sur les raisons de la grève de la faim

des prisonniers palestiniens en Israël.

If not now when?

Résistances

au cœur des Citadelles !!

 .

.

.

https://frontdeslaics.wordpress.com/2017/04/24/
if-not-now-when-resistances-au-coeur-des-citadelles/

.

.

.

FRONT des LAïCS

 жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

Le jour d’après…

.

.

.

Le jour d’après…

Et tous les autres…

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/03/12/en-marche-vers-lelysee-chronique-du-pire-et-du-moins-pire-du-pire/

 

A propos des résultats du premier tour
des élections présidentielles françaises
( Communiqué TML )

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/24/a-propos-des-resultats-du-premier-tour-des-elections-presidentielles-francaises-communique-tml/

.

.

.

 

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ.

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

A propos des résultats du premier tour des élections présidentielles françaises ( Communiqué TML )

.

.

.

 .

.

.

A propos des résultats

du premier tour des élections

présidentielles françaises

.

.

.
Même si l’abstention progresse un peu par rapport à la présidentielle précédente, les électeurs ont ignoré très majoritairement les appels puérils au boycott lancés ici et là, ainsi que la tentation du vote « de protestation » sur des candidats ne représentant que leur propre groupuscule sectaire, et sans solutions concrètes réelles autre que la promotion de leur micro-boutique électorale.

L’un des deux chouchous du grand capital, la marionnette du capitalisme européen, de libéralisation générale de la société, l’homme du très délétère slogan « ni droite ni gauche », E. Macron, est en tête, avec cependant un score très inférieur au quart de l’électorat inscrit. Il a surtout bénéficié d’un soutien massif de la part des financiers et de la presse du capital et aussi, de toute une partie de l’appareil du Parti Socialiste et du syndicat CFDT, de tous ceux qui ont imposé la honteuse loi Travail.

Macron va mettre en place des soi-disant ‘réformes’ 100 % capitalistes, menant une politique totalement décomplexée au profit du MEDEF, afin d’américaniser à fond la vie politique française, sa culture et même sa langue. Mais comme Renzi en Italie, Macron ne tardera pas à trouver face à lui le mouvement ouvrier français qui n’a pas oublié le grand affrontement de classes contre la loi Travail.

Pas question de décerner à Macron un brevet d’antifascisme alors que c’est l’orientation pro-patronale, guerrière et d’alignement derrière l’impérialisme US des Sarkozy, Hollande, et de l’ensemble de ses ministres et ex-ministres de Hollande, dont Macron, qui, depuis des années, creuse le lit de l’extrême droite en France.

D’autant que désormais, Macron est aussi soutenu par les chefs de la droite (les Républicains-LR), par le PS et par tous les restes du cartel UE, y incluant la Commission européenne et Merkel.

Cet appui n’est pas réellement contre le « fascisme » de Le Pen, mais pour renforcer la vassalisation de l’impérialisme français à ses mentors US et allemands, via le clan Merkel. Une sorte de « Münich » des temps actuels, en attendant la Le Pen, héritière directe de Pétain, vaguement camouflée sous les couleurs d’un social-chauvinisme néo-« gaulliste ».

Marine Le Pen est au second tour, fût-ce avec un score moins élevé que celui dont elle rêvait pour briguer efficacement l’Elysée. Les militants ouvriers conscients agiront sur le terrain pour faire baisser le score du FN en milieu ouvrier car ce parti divise la classe ouvrière, pousse à la guerre intercommunautaire et à la fascisation du pays, même si la marche à l’État policier a largement été orchestrée depuis des décennies par la droite et par les gouvernements PS, qui tentaient encore il y a peu d’interdire des manifs intersyndicales de masse !

En militant d’arrache-pied en milieu populaire pour diminuer les votes FN, il faut faire reculer au maximum ce parti de haine qui pourrit l’ambiance politique dans ce pays depuis des années et qui bloque ainsi l’espoir d’une véritable alternative socialiste prolétarienne, pour le plus grand bien du capital en dévoyant la colère légitime d’une partie du peuple dans l’impasse mortelle du racisme.

Pour autant, alors que la droite (Fillon, Juppé, etc.) et le PS appellent déjà à voter Macron, nous ne devons pas cautionner par notre vote ce candidat dont la politique ultra-libérale vise à sortir de la crise capitaliste en diminuant encore les revenus des travailleurs et en augmentant ceux du patronat, à accompagner les guerres US, à pulvériser tous les acquis sociaux… Et donc, en réalité, à nourrir le FN qui se nourrit de toutes ces trahisons sociales.

Fillon est éliminé du second tour : juste punition pour l’indécence de ce candidat super-thatchérien et profiteur. La droite et les partisans égoïstes et versaillais de Fillon vont connaître à nouveau des jours difficiles et c’est tant mieux pour les travailleurs et pour le mouvement populaire.

Indépendamment des électeurs sincères qui l’ont suivi, le candidat du PS officiel bien que trahi par ses propres « camarades » de la droite du PS, par Hollande et la plupart des ministres socialistes, Hamon paie la facture d’un PS détruit par la politique servilement pro-MEDEF de Hollande et il arrive 5ème de cette élection. Les travailleurs qui adhèrent encore au PS vont-ils enfin comprendre que ce parti belliciste, entièrement soumis à l’OTAN et au MEDEF (syndicat patronal), n’est plus, depuis longtemps, un lieu décent pour des progressistes véritables ?

Même s’il n’atteint pas le second tour, J.-L. Mélenchon obtient un score élevé qui est un point d’appui pour les progressistes et les travailleurs de ce pays. Il parvient à ce résultat malgré la campagne anticommuniste indécente menée contre lui par Hollande, Laurent Berger et Cie.

On est fier d’avoir fait le choix clair de l’intervention communiste active, « critique et dynamique », sans sectarisme, pour soutenir cette candidature qui était la seule dans l’état actuel des rapports de forces, à pouvoir préserver et élargir l’espace indispensable aux résistances sociales futures. Certes, Mélenchon n’est pas communiste et ses positions sont restées plus qu’hésitantes, et même nécessairement très ambiguës, avec son programme économique « keynésien », sur la réouverture de la voie du socialisme en France.

Mais JL Mélenchon est le seul politicien, parmi ceux encore actuellement écoutés par le prolétariat et le peuple qui se soit prononcé contre l’escalade guerrière, et se veut candidat de la paix, y compris en proposant de sortir de l’OTAN, et c’est vital dans une période où D. Trump marche aux affrontements militaires les plus dangereux en Syrie, en Corée, et en passant par l’Ukraine.

Il faut donc d’urgence, sans se démobiliser, travailler à défendre la paix avec tous ceux qui sont disposés à le faire. Nous appelons toutes les personnes éprises de paix à organiser ensemble des rassemblements, avant le second tour, contre Trump et sa marche à la guerre sur tous les fronts.

Plus que jamais nous devons tendre la main à tous ceux qui veulent agir pour reconstruire un vrai parti communiste, soutenir le syndicalisme de classe, construire le Front des Travailleurs antifascistes, populaire et écologique indispensable pour briser la fascisation, bloquer la marche des USA et de la Chine à la guerre mondiale et sortir la France de tout camp de guerre impérialiste contre les peuples et les nations libres et indépendantes, pour en finir avec notre propre impérialisme et ouvrir la voie au socialisme réellement prolétarien.

.
Pour TML, Viriato/Luniterre

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

Karim Cheurfi, criminel psychopathe, de service guerrier pour la « providence divine »

.

.

.

 .

Karim Cheurfi, criminel psychopathe,

.

de service guerrier

.

pour la « providence divine »

.

.

.

A quelques heures d’un scrutin particulièrement incertain, et alors qu’une timide voix pour la paix, celle de Jean-Luc Mélenchon, commençait à poindre sérieusement dans les sondages, ce mince espoir pourrait bien avoir déjà été assassiné par le terrorisme, dont le resurgissement brutal, à la veille du premier tour, vient renforcer les motivations guerrière affichées par les autres candidats prétendants potentiels au pouvoir…

Bien entendu, un crime commis au nom de la religion, par un converti de fraiche date, au passé criminel chargé…et étrangement laissé libre, malgré son intentionnalité manifeste et ses passages à l’acte violent répétés dans le passé…

Ci-dessous, un article du journal le MONDE, qui a le courage de rétablir l’info, alors que d’autres se contentent de son « non fichage » officiel, au seul « fichier S », pour éluder le problème.

Et encore à la suite, un courrier reçu de la part du camarade Do, qui nous rappelle le précédent, certes moins « violent », mais délibérément manipulatoire, de l’affaire Paul Voise, en 2002,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Paul_Voise

qui avait grandement favorisé l’accession de Jean-Marie Le Pen au second tour.

Également en lien, plusieurs articles assez documentés du site « France Soir », mais qui ont tendance à escamoter, comme la plupart des autres médias, l’ancienneté de l’influence islamique sur Karim Cheurfi.

A chacun de se faire une idée et de communiquer éventuellement ces quelques infos et réflexions à son entourage.

.

.

.

***********************

************

 .

.

Attaque des Champs-Elysées :

Karim Cheurfi était signalé pour

radicalisation depuis fin 2016

 Selon nos informations, c’est le 9 mars qu’il est entré dans les radars de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Une enquête suivie par le parquet antiterroriste.

LE MONDE

| 21.04.2017 à 11h12 • Mis à jour le 21.04.2017 à 15h44 | Par Elise Vincent

Selon nos informations, Karim Cheurfi, l’assaillant abattu sur les Champs-Elysées jeudi 20 avril au soir, a commencé à être repéré pour sa radicalisation à partir de décembre 2016. A cette époque, il est signalé par une personne pour sa volonté de tuer des policiers afin de venger les musulmans tués en Syrie. Il est aussi dénoncé à la même période, car il a indiqué rechercher des armes, et vouloir entrer en contact avec un individu qui s’avérerait un combattant de l’organisation Etat islamique (EI) dans la zone irako-syrienne. Une enquête judiciaire est alors ouverte, confiée à la police judiciaire de Meaux. Elle reste une enquête de droit commun.

Lire aussi :   Ce que l’on sait au lendemain de l’attaque des Champs-Elysées

Ces signalements entraînent toutefois, à partir de janvier, l’inscription de Karim Cheurfi au fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Un fichier créé en mars 2015, quelques mois après l’attaque de Charlie Hebdo, afin de mieux centraliser le suivi des individus dont le niveau de radicalisation est susceptible de basculer vers le terrorisme. Ce fichier contient aujourd’hui environ 16 000 fiches dont 4 000 « objectifs » des services. Karim Cheurfi n’a toutefois pas fait l’objet d’une fiche S.

Le 23 février, Karim Cheurfi est interpellé, mais sa garde à vue ne donne rien. Même chose pour la perquisition réalisée à son domicile. C’est seulement en mars, tout récemment, que le basculement va s’accélérer et que Karim Cheurfi va entrer dans les radars de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). L’enquête suivie par la PJ de Meaux bascule au pôle antiterroriste du parquet de Paris.

Un profil courant

Lire aussi :   Le piège terroriste

Le 9 mars exactement, la DGSI est saisie, en raison de la volonté de plus en plus sérieuse de Karim Cheurfi d’entrer en contact avec un combattant dans la zone irako-syrienne. Sa dangerosité n’est toutefois pas jugée prioritaire. Les profils comme Karim Cheurfi sont aujourd’hui nombreux. La DGSI suit environ 2 000 individus liés aux filières irako-syriennes. Impossible de suivre en temps réel 24 heures sur 24 tous ces individus. Les investigations menées n’avaient par ailleurs pas permis d’établir de lien formel avec un projet terroriste.

Karim Cheurfi était sorti de prison depuis fin 2015, où il ne s’était pas fait remarquer pour radicalisation. Il venait de finir de purger une peine de quatre ans de prison dont deux avec sursis mise à l’épreuve pour vol aggravé. Une condamnation faisant suite à quinze ans de réclusion pour une triple tentative d’homicide volontaire (des faits remontant à 2001).

Lire aussi :   Attaque terroriste à Paris : quel sera l’impact sur la fin de la campagne présidentielle ?

Son sursis mise à l’épreuve pour le vol aggravé devait prendre fin à l’automne 2017. Selon une source proche du dossier interrogée par Le Monde vendredi matin, il ne respectait pas toujours ses obligations (convocations par le juge d’application des peines ou obligation de soins par exemple). Il n’y avait toutefois pas « de violation manifeste » de ce sursis mise à l’épreuve, selon une autre source proche de l’enquête.

Sa radicalisation très récente, avec une montée en puissance fulgurante, a en tout cas échappé aux services malgré le renforcement considérable de leurs moyens ces cinq dernières années. Un papier portant un message manuscrit prenant la défense de « Daech » (acronyme arabe de l’organisation Etat islamique) a été retrouvé près de son corps, selon des informations de l’AFP.

Elise Vincent

.

Source:

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/04/21/attaque-des-champs-elysees-karim-cheurfi-un-homme-excessivement-dangereux-au-long-passe-judiciaire_5114879_1653578.html

.

***************************

***************

.

LE COURRIER DU CAMARADE DO:

.

Terrorisme – Comme en 2002, l’ambiance médiatique de cette fin de campagne électorale 2017 est calculée pour favoriser Le Pen et éliminer la gauche.

    Bonjour à toutes et à tous,

Le spectacle de terrorisme mis en scène en cette fin de campagne électorale 2017 ressemble à s’y méprendre au spectacle des « sales Arabes » organisé juste avant la fin de la campagne électorale 2002.

Souvenez-vous, en 2002, tout était joué, le second tour aurait lieu entre Chirac et Jospin, et Jospin l’emporterait sans coup férir. Mais, Jean-Marie le Pen était le troisième homme et n’était pas très loin de Jospin pour le premier tour.

C’est alors que trois jours avant le premier tour de 2002, on nous montra tous les jours à la télé, et sur toutes les chaines, à la une de toutes les infos, le spectacle de « sales Arabes » qui avaient torturé un petit vieux pour lui soustraire ses économies. Je revois encore sa figure toute déformée par les coups. C’est ainsi que Le pen fut sélectionné par le pouvoir pour le second tour à la place de Jospin. Et c’est ainsi que Chirac devint président avec un score stalinien de 82%. Il avait promis que si les électeurs de gauche votaient pour lui, il en tiendrait compte pour sa politique. Bien sûr, vous savez ce qu’est une promesse électorale, elle n’engage que ceux qui y croient, comme disait Pasqua.

Que nous arrive-t-il en cette fin de campagne électorale 2017 ? exactement la même chose : de « sales Arabes »… non, cette fois-ci ils n’ont pas torturé un petit vieux, la mode étant plutôt au spectacle terroriste… C’est un policier que les « terroristes arabes » ont assassiné. Comme en 2002, ce spectacle a été mis en scène pour faire monter le Pen. Le pouvoir tient à ce qu’elle soit au second tour, et avec beaucoup de voix.

Peut-être la Le pen prendra ces voix à Fillon afin d’assurer que Macron soit en seconde place ? Ou bien les prendra-t-elle plutôt à Macron, et Fillon sera sélectionné au second tour ? N’ayant aucun accès aux sondages secrets des services de renseignement français, il m’est difficile de donner tout de suite une réponse. Il faudra donc attendre dimanche soir pour savoir.

En tout cas, ce spectacle terroriste sensé « prouver » que c’est la guerre est a priori très défavorable à Mélenchon, qui a axé  sa campagne sur la paix. Ce spectacle a été organisé afin de l’empêcher d’accéder au second tour, exactement comme « on » avait éliminé Jospin en 2002.

    Bien à vous,

    do

    http://mai68.org/spip2

FAIRE CIRCULER RAPIDEMENT !

 .

***************************

.

QUATRE ARTICLES SUR FRANCE-SOIR:

.

.

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/paris-attentat-aux-champs-elysees-karim-cheurfi-condamne-17-ans-de-prison-2001-recidive-peine-laxisme-justice-reduction-liberation-radicalisation

.

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/paris-attentat-champs-elysees-terroriste-karim-cheurfi-arrete-fevrier-menace-mort-policiers-garde-a-vue-daech-revendication-dgsi-arrestation-violation-controle-judiciaire-soins-psychologiques-renseignement-danger

.


 http://www.francesoir.fr/actualites-france/champs-elysees-karim-cheurfi-un-recidiviste-de-lattaque-de-policiers

.

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/paris-attentat-aux-champs-elysees-3-proches-du-terroriste-en-garde-vue-les-complices-famille-karim-c-cheurfi-prison

***************

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

RÉCAPITULATIF DES ARTICLES RÉCENTS SUR SOLYDAIRINFO, FRONT DES LAÏCS, ET TML…

.

.

.

RÉCAPITULATIF

DES ARTICLES RÉCENTS

SUR SOLYDAIRINFO, FRONT DES LAÏCS,

ET TRIBUNE MARXISTE-LÉNINISTE

 
 .
.

 https://solydairinfo.wordpress.com/2017/04/18/agression-us-en-coree-le-point-de-la-situation-actuelle/

 
 .
.

****************

.

Suite à la publication récente de l’article:

POUR LA SYRIE, une question urgente :

d’où proviennent les gaz mortels ?

Un important complément d’info:

Le président al-Assad: Nous ne possédons pas d’armes chimiques et nous avons renoncé à tout notre arsenal

 https://frontdeslaics.wordpress.com/2017/04/20/bachar-al-assad-interview-a-lafp-au-sujet-des-supposes-gaz-syriens/

 .
.

*************

Vers un Premier Mai consacré à la lutte  

contre l’impérialisme

et le danger de guerre

 

https://solydairinfo.wordpress.com/2017/04/17/pour-le-1er-mai-un-projet-de-tract-propose-en-debat-par-tml/

.

.

************

Loi de la valeur,

(Après la fin du débat

du « Collectif Défense »…)

Sur le même thème essentiel,

Une autre suite au débat… !

Ce nouveau débat

… le nombre de marxistes-léninistes dignes de ce nom est certainement tout à fait dérisoire, même en comparaison de l’influence du social-chauvinisme du PRCF, sans parler du social-chauvinisme dans son ensemble, qui inclut l’extrême-droite sociale-fasciste, dont certains fondamentaux idéologiques, dans les rapports socio-économiques sont quasi-identiques.

On retrouve les mêmes de « Mein kampf » à la sociale-démocratie « de gauche »…

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/16/en-reponse-aux-delires-sociaux-chauvins-de-lupr-au-prcf-et-consorts/

 

.

************

.

  

« …Même si l’on considère qu’une fois au pouvoir Marine Le Pen serait ramenée à des réalités pragmatiques, il n’en reste pas moins que l’on ne peut pas vraiment la considérer comme une sorte de Charlot féminin jouant pathétiquement avec un ballon France percé de toutes parts et jusqu’à son dégonflement total. » (…)

 

« C’est, typiquement, un aller simple pour une aventure de type sociale-fasciste dont nul ne connait l’issue, nécessairement désastreuse et possiblement très lointaine. Un voyage qui ne vaut nullement d’être tenté, même pour ses éventuelles « leçons de l’expérience », comme certains « gauchistes » le prétendent. Celles du passé nous suffisent plus que largement, en la matière ! »…

 

 

 

 

Catch à 4 pour l’Élysée

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/13/catch-a-4-pour-lelysee-chronique-du-pire-et-du-moins-pire-du-pire-nouvelle-edition/

 

 *******************

 

 

 POUR LA SYRIE, une question urgente : d’où proviennent les gaz mortels ?

 

Le prétendu « retournement » de la politique de Trump arrive étrangement en même temps que la visite du chef d’État chinois, et à un moment où les USA ont besoin de moyens de pression plus forts pour rétablir le rapport de force qui tourne à leur désavantage en Syrie, soutenue concrètement par la Russie, mais aussi, même si plus discrètement, par la Chine…


On se rappellera que Trump a d’abord été élu dans l’objectif de rabaisser la puissance de la Chine et de ses alliés.


Quand on connait le machiavélisme traditionnel des USA pour monter des plans de manipulations guerrières partout à travers le monde, on comprendra également pourquoi la version russe des évènements est probablement la plus véridique.
En effet, cet article nous rappelle, entre autres, que les infos sur les raids aériens sont échangées à l’avance entre russes et américains, pour des raisons diplomatiques évidentes, et donc la possibilité que la Russie ait été piégée dans ce cas est bien réelle.

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/08/pour-la-syrie-une-question-urgente-dou-proviennent-les-gaz-mortels/

 

 

Sur le même sujet :

Poutine répond sur les gaz utilisés comme provocation par les USA

Avec le commentaire d’un lecteur apportant un complément d’info documenté sur une première menace similaire dès 2012, relatée à l’époque par le quotidien britannique Daily Mail.

 https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/12/poutine-repond-sur-les-gaz-utilises-comme-provocation-par-les-usa/

 

Voir aussi, sur TML, la première réaction au bombardement US, avec, en liens, des analyses connexes:

Acte de guerre impérialiste à grande échelle

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/07/acte-de-guerre-imperialiste-a-grande-echelle/

 

 

 

 *********************

 

La Guyane en marche …vers la liberté !!

Analysée par un militant ayant vécu en Guyane, la situation actuelle et les forces sociales en présence et en action sur le terrain…

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/06/la-guyane-en-marche-vers-la-liberte/

 

**********************

 

Loi de la valeur,

Débat du « Collectif Défense »

(Suite et fin… !?)

 

 Ce débat, voulu par le groupe « Collectif Défense », dans une perspective d’unification des Marxistes-Léninistes, n’a pas réellement abouti, faute d’avoir déjà remis en lumière, pour commencer, les fondamentaux du problème. Néanmoins, quelques efforts ont été tentés dans ce sens, et cela valait donc la peine de s’y intéresser…

 

Récapitulatif des articles du débat :

 

DEBAT SUR L’ACTION DE LA LOI DE LA VALEUR
EN RÉGIME SOCIALISTE

  

 

 

Loi de la valeur : pour éclaircir le débat du Collectif Défense

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/03/30/loi-de-la-valeur-pour-eclaircir-le-debat-du-collectif-defense/

 

*****

Loi de la valeur : pour éclaircir le débat du Collectif Défense ( 2ème volet )

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/02/loi-de-la-valeur-pour-eclaircir-le-debat-du-collectif-defense-2eme-volet/

 

*****

 

Loi de la valeur, débat du Collectif Défense, un nouvel éclaircissement sur le premier volet.

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/06/loi-de-la-valeur-debat-du-collectif-defense-un-nouvel-eclaircissement-sur-le-premier-volet/

 

*****

 Loi de la valeur, débat du Collectif Défense, un nouvel éclaircissement sur le 2ème volet.

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/07/loi-de-la-valeur-debat-du-collectif-defense-un-nouvel-eclaircissement-sur-le-2eme-volet/

 

*****

 

Loi de la valeur, « Collectif Défense », FIN DU DÉBAT !?

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/04/08/loi-de-la-valeur-collectif-defense-fin-du-debat/

 

 

 

« Sans théorie révolutionnaire,

 

il ne peut y avoir de mouvement révolutionnaire »

 

V.I. Lénine

 

 


 

 

 

 

 

*******************

**********

 
 
 
 
 

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

Agression US en Corée : le point de la situation actuelle

.

.

.

 

 

 



DIPLOMATIE Ces derniers jours, les dirigeants américains et nord-coréens sont allés très loin dans les menaces. Pour Juliette Morillot, historienne spécialiste de la Corée, ce n’est pas encore fini et les Etats-Unis ont beaucoup à perdre sur ce dossier…

Tension avec la Corée du Nord: «On n’attaque pas Pyongyang comme on attaque la Syrie»

 



 20minutes.fr   Fabrice Pouliquen

Publié le 17.04.2017 à 19:12

Mis à jour le 17.04.2017 à 19:12

« La Corée du Nord ferait mieux de ne pas tester notre détermination », déclare-t-on côté américain, quand le régime de Kim Jong-un, lui, assure qu’il répondra « à une guerre totale par une guerre totale »… Les tensions entre les deux pays ont rarement été aussi tendues depuis que Donald Trump dirige la Maisons Blanche et que Pyongyang s’est adonné à de nouveaux tirs de missiles.

Après des années de menaces, faut-il craindre cette fois-ci un véritable conflit entre les deux pays ? Juliette Morillot, historienne et experte de la péninsule coréenne, co-auteur de La Corée du Nord en 100 questions [éditions Tallendier], répond à nos questions.

 

>>> lire aussi : Porte-avions dans le Pacifique: Mais à quoi joue Donald Trump avec la Corée du Nord?

Où en est la Corée du Nord dans son programme nucléaire ?

Depuis 2006, la Corée du Nord a procédé à cinq essais nucléaires. Donc de facto, elle est devenue une puissance nucléaire. Elle prépare actuellement un sixième essai. Voilà pour le côté nucléaire. En parallèle, le pays a fait beaucoup de progrès sous Kim Jong-un sur la technologie balistique. Il possède des missiles à courte portée, moyenne portée, longue portée. Le pays en a fait l’étalage lors de la parade militaire géante de samedi, à l’occasion du 105e anniversaire du premier dirigeant nord-coréen. On ne sait pas très bien en revanche s’ils ont mis au point des missiles intercontinentaux capables de toucher la côte ouest des Etats-Unis. Pyongyang a ces missiles, mais le régime ne les maîtrise vraisemblablement pas tout à fait.

Ce n’est qu’une question de temps ?

La Corée du Nord y travaille en tout cas. Depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-un [décembre 2011], le pays met l’accent sur deux choses : l’économie d’un côté – et elle s’est redressée depuis 2011-, et la puissance nucléaire et balistique de l’autre. Mais savoir si Kim Jong-un est capable de frapper la côte ouest américaine est presque secondaire. La Corée du Nord est d’ores et déjà une menace nucléaire pour les Etats-Unis. Elle est capable aujourd’hui d’atteindre plusieurs cibles américaines dans la région. Notamment les bases d’Okinawa, au Japon, et de Guam, dans le Pacifique. Il ne faut pas non plus oublier que 30.000 militaires américains sont basés en Corée du Sud. Un  soldat américain sur trois basés à l’étranger l’est dans cette partie du monde.

Peut-on s’attaquer à la Corée-du-Nord comme on s’attaque à l’Afghanistan ou à la Syrie comme le laissent à penser les déclarations ce lundi du vice-président américain Mike Pence ?

Non et je pense que les conseillers militaires de Donald Trump ont suffisamment d’expériences pour le savoir. Attaquer la Corée du Nord, c’est attaquer une puissance nucléaire qui a répété maintes fois qu’elle n’hésiterait pas à rétorquer. Pyongyang considère l’arme nucléaire comme sans assurance-vie. Sans elle, le régime serait rayé de la carte du monde depuis longtemps. Lancer les hostilités contre la Corée du Nord ne serait pas non plus sans conséquence pour des pays alliés des Etats-Unis. A une cinquantaine de la frontière entre les deux Corée, il y a ainsi Séoul [capitale de la Corée du Sud], 24 millions d’habitants. La Corée du Sud et le Japon incitent ainsi aujourd’hui fortement les Etats-Unis à ne pas intervenir.

La politique de la « patience stratégique » de Barack Obama a-t-elle mieux marché ?

Non, elle n’a pas porté ses fruits. C’était même une catastrophe. Elle consistait à dire à la Corée du Nord « d’abord vous dénucléarisez, ensuite nous discutons » et, à chaque essai nucléaire de la Corée, Barack Obama annonçait alors un renforcement des sanctions. Mais la Corée du Nord sait faire le dos rond et a l’habitude des sanctions. Le pays mise sur l’autarcie et sait jouer des failles dans les relations internationales pour survivre.

Que faudrait-il faire alors face à la Corée du Nord ?

Il faut déjà se demander ce que veut la Corée du Nord. Elle veut trois choses : un traité de paix sur la péninsule coréenne, sa reconnaissance diplomatique, et dialogue bilatéral direct avec Washington. Beaucoup ont aujourd’hui conscience qu’il faut renouer le dialogue avec Pyongyang. Les principaux candidats aux élections présidentielles sud-coréennes [le pays est actuellement sans président depuis la destitution de Park Geun-hye pour corruption] poussent dans ce sens. La Chine aussi de plus en plus.

>> Lire aussi: Les Etats-Unis prêts à une frappe préventive en Corée du Nord

Peut-on envisager la guerre entre la Corée du Nord et les Etats-Unis ?

La Corée du Nord n’attaquera pas la première. Mais le plus imprévisible des deux dirigeants n’est pas Kim Jong-un aujourd’hui, mais bien Donald Trump. Encore une fois, je pense que le président américain est entouré de conseillers qui le dissuaderont d’attaquer. La période de tous les dangers sera toutefois le 25 avril. Ce jour marquera le 85e anniversaire de la fondation de l’armée de la Corée du Nord, qui donnera lieu à de nouvelles célébrations à Pyongyang. Il coïncidera aussi l’arrivée de l’armada américaine annoncée par Donald Trump* dans la région.

*A savoir le porte-avions Carl Vinson escorté par trois navires lance-missiles et des sous-marins…

 

http://www.20minutes.fr/monde/2051279-20170417-tension-coree-nord-attaque-pyongyang-comme-attaque-syrie

*****************

.

A propos de la situation en Corée,

divers articles et débats précédemment parus

.

.

sur le blog TML :

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/02/19/a-lassaut-du-ciel/

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/02/21/a-lassaut-du-ciel-suite/

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/02/27/en-reponse-a-un-ami-ecologiste-sur-le-nucleaire-militaire-coreen/

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/03/01/debat-sur-le-nucleaire-coreen-suite/

.

 *********************

 

Sur les prémisses de la situation actuelle, telle qu’elle se développe

depuis quelques années déjà, voir aussi :

.

Mais où nous emmènent-ils… ?

.

https://solydairinfo.wordpress.com/2016/08/04/mais-ou-nous-emmenent-ils/

.

******


.



Quels alliés pour Trump ?

 

.

.

     (ASIALYST)  Cette fois-ci, le président américain n’aura pas attendu le dessert. Depuis hier dimanche 9 avril dernier, le porte-avion USS Carl Vinson et sa suite incluant plusieurs croiseurs font route vers la péninsule coréenne afin, selon les mots de Donald Trump, « de disposer de toutes les options nécessaires pour éliminer la menace nucléaire nord-coréenne ». La Chine a dépêché un envoyé à Séoul ce lundi 10 avril. Trump veut avoir « toutes les options en main », a-t-il fait dire. Mais pour faire quoi au final ?

Menaces, sanctions, démonstration de force… la recette a maintes fois montrer ses limites face à la Corée du Nord. Pour Channel News Asia, l’envoi du porte-avion américain par Donald Trump va inévitablement « augmenter les tensions dans la région ». D’autant que le gouvernement de Pyongyang a de son côté décrit les frappes américaines en Syrie comme une « agression intolérable » justifiant « un million fois de plus » la mise en place d’une force de dissuasion nucléaire crédible par la Corée du Nord. Et le site singapourien de rappeler les mots du secrétaire d’Etat américain lors d’une interview dimanche dernier sur ABC, insistant sur le fait que les Etats-Unis n’avaient aucune intention d’essayer d’éliminer le régime de Kim Jung-un. Pour Rex Tillerson, c’est à la Chine d’en faire plus pour freiner le régime du royaume ermite. « Ils ont indiqué qu’ils le feraient et je pense que nous devons leur laisser le temps de prendre les actions nécessaires » a-t-il déclaré.

D’ailleurs, dans un second article, Channel News Asia indique la présence à Séoul ce lundi de Wu Dawei, représentant spécial pour la Chine des affaires coréennes, afin de s’entretenir avec son homologue sud-coréen. Pour le ministre sud-coréen des Affaires étrangères cité par le site singapourien, « les discussions devraient se concentrer sur la question nucléaire nord-coréenne ». La visite de Wu Dawei est d’importance car c’est la première depuis le déploiement du bouclier anti-missile THAAD en Corée du Sud, note le site d’information. Néanmoins, il ne faut pas voir dans cette réunion de Séoul comme un blanc seing donné à l’administration Trump car, selon une source proche du ministère japonais de la Défense qui refuse d’être citée, « si les Etats-Unis annoncent leur intention d’attaquer Pyongyang, il est probable que Séoul et Tokyo s’y opposent ».

La même opposition est à prévoir à Pékin qui « suit de près la situation », annonce le South China Morning Post. Car, selon l’un des experts interrogés par le quotidien hongkongais, « une guerre dans la péninsule coréenne causerait sans aucun doute d’énormes dommages à la Chine qui doit donc se préparer militairement à se protéger ». La situation est donc tellement explosive qu’un « simple accident ou une erreur de calcul » pourrait mettre le feu aux poudres, ajoute le professeur Zhang Tuo­sheng de la Fondation chinoise pour les études internationales et stratégiques (China Foundation for International and Strategic Studies).

Par Antoine Richard

 

https://asialyst.com/fr/2017/04/10/coree-du-nord-trump-envoie-flotte-de-guerre/

 

 

******************

PYONGYANG PRÉSENTE DES MISSILES À L'APPROCHE DU PORTE-AVIONS AMÉRICAIN

 

 

 

Corée : les armes de la Résistance anti-impérialiste

 

La Corée du Nord a déployé samedi ce qui semble être de nouveaux missiles de longue portée et des missiles mer-sol tirés à partir de sous-marins pour le 105e anniversaire de naissance de son fondateur, Kim Il-sung, au moment où un porte-avion américain à propulsion nucléaire fait route vers la péninsule coréenne. /Photo prise le 15 avril 2017/REUTERS/Damir Sagolj

par Sue-Lin Wong et Damir Sagolj

PYONGYANG/SEOUL (Reuters) – La Corée du Nord a déployé samedi ce qui semble être de nouveaux missiles de longue portée et des missiles mer-sol tirés à partir de sous-marins pour le 105e anniversaire de naissance de son fondateur, Kim Il-sung, au moment où un porte-avion américain à propulsion nucléaire fait route vers la péninsule coréenne.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, petit-fils du fondateur, a présidé ce défilé géant, en ce « Jour du soleil ». Il est apparu détendu dans un costume sombre, riant avec ses conseillers.

Une action militaire des Etats-Unis contre la Corée du Nord, qui a continué ses essais nucléaires et ses tirs de missiles au mépris des sanctions internationales, apparaît plus plausible depuis le bombardement par l’armée américaine en fin de semaine dernière d’une base aérienne syrienne en réponse à une attaque chimique contre un village, dont Washington estime Damas responsable.

La place principale de Pyongyang, la place Kim Il-sung, était remplie de soldats marchant au pas de l’oie et de fanfares, en cette journée ensoleillée de printemps. Suivaient des chars, des lance-roquettes multiples et autres armes de guerre. Des avions survolaient la scène.

A la différence de certains défilés précédents, il ne semblait pas y avoir de haut dirigeants chinois dans l’assistance. La Chine voisine, seule alliée de la Corée du Nord, s’est toutefois exprimée contre les essais nucléaires et les tests de missiles de Pyongyang et soutient les sanctions prises par les Nations unies.

REPRÉSAILLES

La Corée du Nord affirme avoir développé un missile susceptible d’atteindre les Etats-Unis et promis de le tester. Mais les experts estiment qu’elle ne maîtrise pas encore toutes la technologie nécessaire.

Les spécialistes de l’armement estiment que les missiles qui ont été présentés samedi lors du défilé sont de nouveaux types de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM).

Deux sortes d’ICBM ont été montrés, insérés dans des systèmes de lancement montés à l’arrière de camions, ce qui suggère que Pyongyang travaille à un « nouveau concept » d’ICBM, estime Melissa Hanham, du Middlebury Institute of International Studies basé à Monterey, en Californie.

« Toutefois, dit-elle, la Corée du Nord a pour habitude de présenter de nouvelles armes lors des défilés avant de les avoir testées ou lancées. »

La Corée du Nord est toujours techniquement en guerre avec les Etats-Unis et leur allié sud-coréen, après le conflit qui a opposé le Nord et le Sud de 1950 à 1953 et qui s’est terminé par un cessez-le-feu sans traité de paix.

A l’occasion de certains grands événements politiques, elle a mené des tests de missiles ou des essais nucléaires.

Samedi, elle a prévenu les Etats-Unis que toute provocation serait suivie de représailles.

« Les actions scélérates des Etats-Unis dans les domaines politique, économique et militaire, conformément à leur politique hostile envers la RPDC, seront totalement déjouées par les contre-attaques les plus dures de l’armée et du peuple de la RPDC », a déclaré un porte-parole de l’état-major de l’armée cité par l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) est le nom officiel de la Corée du Nord.

« PHASE DANGEREUSE »

« Notre contre-attaque la plus dure contre les Etats-Unis et ses forces vassales sera prise d’une façon si impitoyable qu’elle ne permettra pas aux agresseurs de survivre », ajoute le porte-parole.

La « grave hystérie militaire » de l’administration Trump a atteint une « phase dangereuse qui ne peut plus être ignorée », dit ce porte-parole.

Les Etats-Unis ont fait savoir que leur politique de « patience stratégique » était terminée. Le vice-président Mike Pence est attendu en Corée du Sud dimanche dans le cadre d’une tournée de dix jours en Asie prévue de longue date.

Des missiles balistiques stratégiques mer-sol Pukuksong ont également été montrés lors du défilé. C’était la première fois que la Corée du Nord montrait ces missiles, qui ont une porté de plus de 1.000 km, à un défilé militaire.

Le fait d’exhiber ces missiles indique que la Corée du Nord s’estime proche de parvenir à son objectif de déployer des missiles à bord de sous-marins, ce qui les rend difficiles à détecter, estime Joshua Pollack, de la revue Non-prolifération basée à Washington.

Choe Ryong Hae, proche conseiller de Kim Jong-un, s’est adressé à la foule sur la place bondée et a réitéré son avertissement aux Etats-Unis.

« Si les Etats-Unis mènent une provocation imprudente contre nous, notre pouvoir révolutionnaire répliquera dans l’instant par une frappe destructrice et nous répondrons à la guerre totale par la guerre totale et à la guerre nucléaire par notre style de guerre nucléaire », a-t-il déclaré.

(Avec Nick Mafie à Séoul; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Tangi Salaün)

https://fr.news.yahoo.com/pyongyang-pr%C3%A9sente-des-missiles-%C3%A0-lapproche-du-porte-095819747.html

 

.

.

Et pour finir ce tour d’horizon,

malheureusement guerrier,

une pensée du camarade Do, sur son site VLR !

.

Vers la guerre mondiale – 17 avril 2017 –

Faut-il dire Trump est un cowboy, un connard, ou un salopard ? Les trois !

« C’est pas Kim Jong-un et la Corée du Nord qui ont envoyé un porte-avion nucléaire près des côtes américaines pour provoquer et intimider Trump et les USA, c’est bien au contraire Trump et les USA qui cherchent la guerre.

Les USA ne supportent pas qu’un régime se dise « communiste », et ils n’ont jamais accepté de ne pas avoir gagné la guerre de Corée en 1953. Ces connards de cowboys cherchent une revanche. C’est des salauds !

Soyons bien sûr que si les dirigeants coréens n’avaient pas eu la présence d’esprit de se démerder pour avoir « la bombe », ça fait bien longtemps que la Corée du Nord aurait été réduite en cendre par ce pays de merde que sont les USA. Pays qui n’a même pas le droit d’exister, puisqu’il a été bâti avec les bras d’esclaves déportés depuis l’Afrique Noire sur un territoire totalement volé aux Indiens en les tuant tous. »

 

http://mai68.org/spip2/spip.php?article189

 

 

PICASSO,  MASSACRE EN CORÉE  (1951 )

 

.

https://i2.wp.com/mai68.org/spip2/IMG/jpg/north-korea_Latuff.jpg

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ