Pour reconstruire une gauche en 2016 : sortir enfin les cadavres du placard thorézien !

par tribunemlreypa

 

.

.

A lire

.

.

.

.

Sur  .TML

.

.

.

        Après les séismes

                          politiques de 2015:

.

.

TR TH 4 OK

 

      (1ère Partie…

En ce Samedi 6 Mars 1954, à Paris, en début d’après midi, dans un très modeste immeuble sis au 95 de la rue du Faubourg du Temple, c’est déjà la deuxième fois de la journée que Roger Roucaute, l’homme de confiance, ce jour là, du clan de Maurice Thorez, le célèbre secrétaire général du PCF, vient frapper, sans réponse, à la porte d’une petite chambre où réside, lors de ses passages dans la capitale, René Camphin, député du Pas-de-Calais…

 

Pas vraiment un conte de Noël…

 

A la rigueur, plutôt un « polar », mais où tout est rigoureusement réel…
Une histoire vraie de la décennie 1944-1954, dont les fantômes continuent de hanter les couloirs de l’histoire de la gauche contemporaine, la condamnant à régresser encore…
Et si, en 2016, pour reconstruire une gauche populaire, on se décidait enfin à sortir les cadavres du placard thorézien?

 

 

La suite sur TRIBUNE MARXISTE-LENINSTE:

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/12/23/pour-reconstruire-une-gauche-en-2016-sortir-enfin-les-cadavres-du-placard-thorezien/

 

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Publicités