Arabie Saoudite : Un nouveau crime impérialiste, Un nouveau pas dans la folie guerrière

.

.

.

 

Un nouveau crime

impérialiste

en

Arabie Saoudite,

Un nouveau pas

dans la folie

guerrière

.

.

.

     47 exécutions en un jour

                            en ArabieSaoudite,

                       ce grand allié de l’Occident

 

 


Concernant la résistance du peuple yéménite

contre l’agression impérialiste américano-saoudienne,

d’autres articles plus anciens:

https://solydairinfo.wordpress.com/2015/07/03/de-la-grece-au-yemen-vers-le-retour-a-lage-de-pierre/

 

https://solydairinfo.wordpress.com/2015/09/28/pour-ne-pas-oublier-le-yemen/

 

https://solydairinfo.wordpress.com/2015/10/25/pour-ne-pas-oublier-le-yemen-2-non-toujours-pas/

 

https://solydairinfo.wordpress.com/2015/11/01/solidarite-avec-le-yemen-aussi/

 

https://solydairinfo.wordpress.com/2015/04/14/613_solidarite_avec_le_peuple_du_yemen/

 Voir également sur VLR:

Hassan Nasrallah du Hezbollah libanais parle de l’assassinat de cheikh Nimr par les al-Saoud

http://www.mai68.org/spip/spip.php?article9966

 

 

 

47 exécutions en un jour en Arabie Saoudite, ce grand allié de l’Occident

« Les huit bourreaux saoudiens recrutés en mai 2015 par petites annonces ne sont pas restés longtemps inactifs. Il fallait bien ces renforts pour organiser samedi 2 janvier l’exécution simultanée de 47 condamnés dans douze villes différentes du royaume. Il n’y a qu’un seul précédent à ces exécutions de masse : le 9 janvier 1980, moins de deux mois après la prise de la Grande Mosquée de La Mecque (elle durera deux semaines et fera plusieurs centaines de morts), 63 insurgés, parmi lesquels leur leader, Jouhaymane Al-Oteïbi, étaient décapités en public dans huit villes d’Arabie. Le fait d’avoir dispersé le lieu des exécutions indiquait que pour le régime, celles-ci avaient moins valeur de châtiment que d’exemple pour ceux de ses sujets qui seraient tentés de suivre la voie des suppliciés. Il en va de même avec les exécutions du 2 janvier, censées illustrer le caractère implacable de «  la guerre contre le terrorisme  » endossé publiquement par Riyad depuis plusieurs mois. D’après l’agence de presse officielle, elles se sont déroulées dans douze prisons  ; dans quatre d’entre elles, les condamnés ont été fusillés et, dans les huit autres, ils ont été décapités. »

*************

« Tout comme la guerre menée par l’Arabie au Yémen depuis le mois de mars 2015 qui a déjà causé près de 6 000 morts, les exécutions du 2 janvier paraissent obéir davantage à une logique punitive qu’à un projet politique mûrement réfléchi. Les autorités de Riyad veulent affirmer leur détermination face à l’Iran, se poser en leader du monde sunnite, s’émanciper de la tutelle stratégique américaine. La jeune génération, illustrée par le prince héritier et ministre de l’intérieur Mohammed Ben Nayef et le vice-prince héritier et ministre de la défense Mohammed Ben Salman, veut démontrer que son pays prend l’initiative et ne se contente plus d’être sur la défensive. »

*************

« Le royaume, durement affecté par la chute importante et durable des cours du pétrole, auquel il a largement contribué par l’augmentation de sa production d’hydrocarbures, vient d’annoncer des mesures d’austérité draconiennes sans précédent, au risque de susciter un mécontentement social que le régime a toujours tenté d’éviter en achetant la paix sociale avec l’argent du pétrole.

Austérité et crise sociale, pauvreté, enlisement au Yémen, aliénation de la minorité chiite… : les perspectives pour l’Arabie saoudite en ce début d’année sont bien sombres. Et la politique menée par les dirigeants de Riyad pour répondre à ces défis donne le sentiment de relever de la fuite en avant bien davantage que d’une stratégie mûrement réfléchie. »

******************

N’oublions pas que la France, fidèle à ses valeurs démocratiques et son amour pour les droits de l’homme, soutient activement ce grand pays qu’est l’Arabie Saoudite. 

 

https://blogs.mediapart.fr/donbishopsam/blog/030116/47-executions-en-un-jour-en-arabie-saoudite-ce-grand-allie-de-loccident

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

Arabie Saoudite

AMNY PF

Frénésie d’exécutions dont celle d’un dignitaire chiite

 
2 janvier 2016
Les autorités saoudiennes ont fait preuve d’un mépris total pour les droits humains et la vie en exécutant 47 personnes dont un dignitaire chiite, la seule journée du 2 janvier 2016.

Figurait parmi les personnes exécutées Nimr Baqir al Nimr, un dignitaire religieux chiite, qui a été déclaré coupable à l’issue d’un procès politique et inique devant le Tribunal pénal spécial. À l’exception de cet homme et de trois militants chiites, les autres personnes avaient été reconnues coupables d’implication auprès d’Al Qaïda.

Règlements de comptes

«Les autorités saoudiennes ont indiqué que les exécutions avaient pour but de combattre la terreur et de préserver la sécurité. L’exécution de Nimr al Nimr en particulier semble indiquer qu’elles recourent également à la peine de mort sous couvert de lutte antiterroriste afin de régler des comptes et d’écraser la dissidence», a déclaré Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

Nimr al Nimr a critiqué haut et fort le gouvernement saoudien, et faisait partie des sept militants dont la condamnation à mort a été confirmée il y a quelque temps. Ils avaient tous été arrêtés pour avoir participé à des manifestations dans la province de l’Est, majoritairement chiite, en 2011, et pour avoir réclamé une réforme politique.

Frénésie d’exécution

«Il s’agit d’une journée particulièrement sanglante lorsque les autorités saoudiennes exécutent 47 personnes, dont certaines ont manifestement été condamnées à mort à l’issue de procès contraires aux normes d’équité les plus élémentaires. Appliquer la peine de mort lorsque l’équité d’un procès suscite de sérieux doutes est une injustice aux effets irréversibles. Les autorités saoudiennes doivent prendre en considération le flot croissant de critiques internationales et mettre fin à cette frénésie d’exécutions», a déclaré Philip Luther.

Ali al Nimr, le neveu de Nimr al Nimr, Abdullah al Zaher et Dawood Hussein al Maroon, également condamnés à mort en raison de leur participation à ces manifestations, étaient tous mineurs au moment de leur arrestation. Tous trois continuent à risquer d’être exécutés d’un moment à l’autre, après avoir été déclarés coupables à l’issue de procès iniques, et affirmé avoir été soumis à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements.

«À titre de première étape, il faut supprimer la menace de l’exécution qui pèse actuellement sur des personnes condamnées pour des « crimes » commis quand elles étaient mineures.»

Le droit international prohibe le recours à la peine de mort contre les personnes âgées de moins de 18 ans.

Au moins 151 personnes exécutées en 2015

L’Arabie saoudite compte depuis longtemps parmi les pays du globe qui exécutent le plus grand nombre de prisonniers. Entre janvier et novembre 2015, les autorités saoudiennes ont mis à mort au moins 151 personnes, soit le nombre d’exécutions le plus élevé enregistré en l’espace d’un an depuis 1995.

Dans de nombreux cas où les accusés encourent la peine capitale, ils ne sont pas autorisés à consulter un avocat et sont parfois reconnus coupables sur la base d’«aveux» arrachés sous la torture ou les mauvais traitements.

Amnesty International est opposée à ce châtiment en toutes circonstances, indépendamment des questions relatives à la culpabilité ou à l’innocence et quels que soient l’accusé, le crime commis et la méthode d’exécution.

https://www.amnesty.ch/fr/pays/moyen-orient-afrique-du-nord/arabie-saoudite/docs/2015/47-personnes-executees-nimr-baqir-al-nimr-dignitaire-chiite

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s