Mouvement de masse et Résistance Globale: les cas Lamrani et Bélen Montés.

par tribunemlreypa

 

.

.

.

.

Mouvement

de masse

et Résistances

individuelles

On ne peut, chaque jour, rappeler toutes les causes que nous avons entrepris de soutenir. Certaines, à priori  « individuelles » n’en conservent pas moins leur valeur symbolique, au moment où la vague montante semble les noyer dans la masse. Elles restent des révélateurs du sens des luttes dont elles ont été des signes avant-coureurs.

Des luttes collectives contre l’Etat d’Urgence, contre la déchéance de nationalité, même ayant reçu un écho non négligeable dans un passé récent, semblent à la fois passer au second plan, par rapport à la déferlante anti-loi El Khomri, et prendre tout leur sens comme éléments d’une alternative sociale en gestation, qui ne pourra pas faire l’impasse sur les questions qu’elles continuent de poser, avec les cas spécifiques « individuels » qu’elles ont révélé.

Les répressions contre les syndicalistes à Air France et à Goodyear rentrent en partie dans cette catégorie, même si elles continuent de conserver leur force symbolique. D’autres causes, moins connues, n’en continuent pas moins d’être parties intégrantes de la Résistance Globale contre le capitalisme et l’impérialisme, telle que nous avions tenté de la définir comme concept de lutte pour notre époque, il y a déjà quelques mois …

(Notamment sur TML, à l’occasion de l’échec cinglant  du « 30 Mai » des sociaux-chauvins à Paris:    « 30 Mai: un nouveau tremblement de terre à Paris ? »

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/05/31/30-mai-un-nouveau-tremblement-de-terre-a-paris/  )

 Parmi toutes ces causes, deux sont apparues récemment sur les blogs TML et Solydairinfo, celles de Salah Lamrani et d’Ana Bélen Montés, causes peu connues, mais emblématiques de volonté de résistance dans des milieux sociaux où tout semblait pourtant indiquer qu’elle était particulièrement vaine … Il nous semble juste de continuer à promouvoir le courage de ces authentiques résistants, qui manifestement,  continuent non seulement à avoir besoin de soutien, mais à le mériter par l’expression de cette volonté de résistance. Faire que leurs cas s’intègrent dans la Résistance Globale, c’est déjà, passer de la résistance à l’offensive!

C’est dans cet esprit qu’il nous parait approprié de continuer à faire le point sur leurs histoires en cours.

.

Luniterre

.

.

 SALAH LAMRANI,

UN PROF DE FRANÇAIS

EN ÉTAT D’URGENCE !

Salah Lamrani, professeur de Français titulaire au Collège Romain-Rolland de Tremblay-en-France (93290), très apprécié par ses élèves et leurs parents, a été suspendu arbitrairement de son poste le 11 février 2016

 

ETAT D'URGENCE

« Un « terroriste » islamiste dans l’Ecole de la République :

« …- soit on me réintègre …- soit on m’enferme, car un « terroriste » ne doit pas être suspendu mais incarcéré. »

  (  http://sayed7asan.blogspot.fr/  )

.

.

« Suspendu » 4 mois pour ses opinions politiques et religieuses exprimées strictement en dehors du cadre scolaire, sur des blogs tout à fait légaux au regard de (ce qui reste…) de la liberté d’expression, ce prof de français tente de résister à cette injustice flagrante en faisant une sorte de « sit in » aux abords de son collège, avec le soutien de ses élèves et de leurs parents… Mais pas de ses collègues, que ce soutien perturbe manifestement dans leur ronron quotidien et leur acceptation du fascisme rampant qui est en train de se mettre en place dans notre pays, la France, anciennement dite « pays des Lumières », mais sur lequel l’obscurantisme et l’obscurité s’abattent chaque jour un peu  plus….

« Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester »

                                                                Martin Niemöller

.

.

Il ne s’agit nullement de cautionner une « liberté d’expression » en faveur du terrorisme, mais au contraire de savoir quels sont les courants idéologiques populaires qui contribuent à lutter contre.

Tout étant relatif, l’islam chiite, courant religieux auquel semble être attaché Salah Lamrani, constitue un rempart contre l’intégrisme salafiste de Daech, pour de nombreux peuples dont le chiisme est la religion traditionnelle. Et même si ce n’est pas partout le cas, il y a maintenant une communauté d’intérêts pour la survie et la liberté entre cette religion et d’autres minorités opprimées dans bien des pays, notamment en Syrie et au Liban. En France, ce courant est très peu présent, ce qui explique en parte l’emprise du salafisme sur l’islam français.

L’histoire de Salah Lamrani, tout comme l’histoire de la répression contre les syndicalistes à Air France, Goodyear et dans bien d’autres entreprises, montre que l' »État d’Urgence » n’est plus une arme contre le terrorisme, mais simplement un moyen de répression sociale et politique qui, précisément, instrumentalise le terrorisme au lieu de combattre.

Sans ce système répressif, l’État français est incapable de faire face à la crise et il le sait. C’est pourquoi, non seulement il ne combat réellement ni le terrorisme ni le fascisme, mais il joue en permanence de leurs prétendues « contradictions ».

En fait il s’appuie constamment sur les deux, tout en se présentant comme leur ennemi « juré »!

Luniterre

 

****************************

Salah LAMRANI

Résistance !

Réintégration !!

.

.

.

Pour signer la pétition

de soutien à son combat:

 *************

Pour la réintégration immédiate

de Salah Lamrani

à son poste d´enseignant

Dernières signatures

Liste des signataires

.

Pour signer cliquer ici

Pétition adressée à

Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale
Mme Béatrice Gille, rectrice de l’Académie de Créteil

M. Salah Lamrani, professeur de Français titulaire au Collège Romain-Rolland de Tremblay-en-France (93290), très apprécié par ses élèves et leurs parents, a été suspendu arbitrairement de son poste le 11 février 2016, par Isabelle Chazal, DRH de l’Académie de Créteil, pour une période de quatre mois.

.

Cette mesure unilatérale a été prise suite à des courriers calomnieux de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) et de la direction de son établissement le diffamant gravement et instrumentalisant illégalement ses activités de blogueur.

Nous vous demandons de prendre des mesures rapides pour faire lever cette suspension injustifiée, rappeler à l’ordre la direction du collège et permettre ainsi aux élèves de retrouver l’enseignant qui leur manque cruellement et à la communauté scolaire de retrouver la sérénité nécessaire à la réussite de sa mission.

Note des éditeurs : on peut prendre connaissance de l’ensemble de l’affaire, avec tous ses détails scabreux, sur le blog de Salah Lamrani, actualisé au jour le jour, Sayed Hasan.

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

Une chronique récente

de Salah Lamrani…

(NDLR: Voilà un prof de français qui fait honneur à la langue qu’il enseigne…)

Jeudi 10 mars 2016
Un « terroriste » islamiste dans l’Ecole de la République : Jour 9

.

Mercredi 9 mars, réveil à 3h15. Enfin, il sonne à 3h15, car je suis tellement fatigué qu’il me faut pour le moins une demi-heure pour retrouver mes esprits. Mais une fois que c’est fait, je jouis de la pleine possession de mes facultés, du moins en ce qui concerne la lucidité et le contrôle de soi, sans quoi il ne serait pas sage de me présenter devant l’établissement, et je m’octroierais évidemment du repos supplémentaire.

.

Le temps d’écrire ma chronique quotidienne, que je n’ai pu publier du fait de problèmes techniques, et de partir pour Vert-Galant, avec la grève nationale (je suis toujours gréviste en général, mais en l’occurrence, il me semble que je sers bien mieux la cause du syndicalisme et des travailleurs en faisant ma station devant le collège, qui doit bien avoir dans les 0% de grévistes à chaque occasion – maintenant que je ne suis plus comptabilisé), il était 9h30. J’ai pu prendre un café-viennoiserie au portugais du coin, et prendre poste devant le site de Reims. Il est vrai que je travaille essentiellement à Anjou, mais comme je ne travaille pas le mercredi et que la gorgone se trouve à Reims, il me faut diviser mon temps entre les deux sites.

.

J’ai été salué de loin par des élèves qui rentraient – par l’entrée Professeurs, afin d’éviter de passer devant moi… –, et, plus spectaculaire, par nombre d’élèves d’une classe de 3e (ceux que j’appelle « les chauds », parce qu’ils me coûtaient des efforts pour les tenir) qui ouvraient les fenêtres de leur salle de classe et me saluaient bien fort, me souhaitant bon courage, me disant qu’ils sont avec moi, etc. J’imagine bien la tête de leur enseignant à ce moment, cramoisi de honte parce que pour sa part, même en dehors des cours, il est trop tétanisé pour me saluer, me regarder, voire passer devant moi. Je pense qu’ils devraient creuser des tunnels pour pouvoir aller et venir comme des rats, et être sûrs de ne pas être aperçus. Ensuite, des 3e qui quittaient à 10h sont venus me voir, et nous avons eu une discussion cordiale d’un quart d’heure pour le moins.

.

Il a plu toute la matinée, et j’étais vraiment trempé. Malgré mes trois paires de chaussettes, mes pieds étaient mouillés, ce qui indique que mes chaussures sont de la camelote. Et je ne les ai pas achetées au bled, mais à Clermont-Ferrand, dans je ne sais plus quelle enseigne spécialisée, 40 euros je crois. Il faudra changer ça. Avant les vacances, un personnel de service (qui ne me salue guère plus, il y a dû y avoir des flagellations ou crucifixions publiques pour que les surveillants même n’osent plus venir me serrer la main, gardant leurs distances ; oh, soyez des bonhommes les keums – et les meufs aussi !) m’avait conseillé d’investir dans une paire de chaussures, mais je n’ai pas eu le temps. J’en ai cherché vite fait l’après-midi, sans trouver mon bonheur, mais de toute façon, les beaux jours arrivent.
J’ai eu droit, à 12h, à une petite ruée d’élèves venant me saluer, mais ne restant pas trop longtemps, car il faisait vraiment très froid, et j’ai même vu des élèves faire des allers et retours, visiblement hésitants entre l’envie de me parler, ce qui demandait un peu d’attente du fait de l’affluence, et de rentrer bien vite au chaud. Côté enseignants, le vide intersidéral. Même le contractuel « courageux » (à l’échelle de Romain Rolland, serait-ce le numéro 1 ?) est passé en éclair à 11h, et ce sont des élèves qui m’ont dit qu’il m’avait salué en passant, mais je n’avais pas entendu et donc pas répondu.

.

J’ai oublié de préciser que la veille, un preux chevalier de l’Ordre de la Manchette m’a, en sortant, dardé d’un regard noir, hésitant apparemment à l’orner de quelque mot touchant à vif. J’ai immédiatement compris qu’il n’avait guère apprécié mon invitation à faire un stage d’intégration dans la culture du 9-3, un blasphème pour ce digne descendant putatif de Clovis. Il a donc probablement voulu me jeter un éclair « françois », étincelant du blason de la « mère des armes, des arts et des lois », mais il a dû se rendre compte que malgré sa qualité de Professeur de Français, mon aîné d’une bonne dizaine d’années pour le moins, il n’avait guère de leçons d’éloquence à me donner, et que tandis qu’il essaierait laborieusement de faire jaillir quelque étincelle de ses silex, j’aurais mille fois le temps de le foudroyer de mon sabre-laser, voire d’un kamehameha (je reste un grand fan du manga, et un élève m’a offert ce dessin pendant ma faction), il a renoncé à la joute et est parti en maugréant dans sa barbe. Ce digne S1 du syndicat KAPO, avec qui j’ai eu maille à partir au plus fort de la cabale déchaînée contre moi, aura bientôt son jour de gloire. Patience, patience cher collègue & camarade !
– See more at: http://sayed7asan.blogspot.fr/#sthash.chgMuycK.dpuf

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

.

.

.

Song for Ana Belen Montes

Ana Bélen Montés:

.

Une cause à la fois

si lointaine et si proche …

.

Jusqu’aux portes de la citadelle US le monde latino-américain tente de résister à l’impérialisme … Et parfois même à l’intérieur …! D’origine porto-ricaine et travaillant pour la CIA, Ana Bélen Montés n’en restait pas moins éprise du droit des peuples à disposer d’eux-même … Protéger sa patrie US ou imposer la volonté US aux autres peuples, pour elle, ce n’était pas du tout forcément la même chose … Refusant d’ être complice des exactions US envers Cuba, elle s’est vue condamnée à 25 ans de prison, dans des conditions d’isolement total et particulièrement inhumaines.

Ne l’oublions pas, car la source dominante des flux de capitaux qui ravagent la planète, commanditant directement ou non la plupart des guerres et imposant, par la dictature du dollar et le « libre marché » mondialisé les politiques de régression sociale les plus violentes, comme celle de ses larbins sociaux-démocrates en France, c’est toujours et encore l’impérialisme US.

Luniterre

 

Ana Bélen Montés

Révolutionnaire

ou espionne ?

 Par Conte Nieves

A lire ou à relire dans:

https://solydairinfo.wordpress.com/2016/02/06/autour-dana-belen-montes-la-solidarite-et-le-combat-anti-imperialiste-continuent/

 .

.

SIGN

http://petitions.moveon.org/sign/buried-alive

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжж

Rovics VFJ Song for Ana

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

Publicités