Actu Action Aujourd’hui… (à Lyon)

.

.

 

.

Actu

Action

Aujourd’hui…

 

 aujourd’hui mercredi 13 avril
CONSEIL DES SINISTRES
à Vaulx-en-Velin
rdv devant le Lycée Robert Doisneau
dès 12h30 – pique nique
rassemblement à 14h

.

.

Mercredi 13 avril, Valls, Macron, El Khomri et une poignée d’autres ministres et secrétaires d’État seront à Vaulx en Velin pour piloter un comité interministériel « Egalité et citoyenneté » (Ciec). Il doit déboucher sur une loi Egalité et Citoyenneté qui pourrait bien être promulguée à l’automne 2016. La dernière étape d’élaboration de cette loi a lieu à Vaulx-en-Velin, le 13 avril, où l’école d’architecture accueille un conseil des ministres décentralisé. (plus d’info ici)

.

.

.

Afficher l'image d'origine

RDV pour un conseil des sinistres

devant le Lycée Robert Doisneau où pas plus tard que la semaine dernière, il y a eu 25 interpellations parmi les jeunes et lycéens mobilisés massivement contre la loi Travail.

*********************

LE POINT A 18 H

[Article mis à jour régulièrement

http://www.rue89lyon.fr/2016/04/13/vaulx-en-velin-rassemblement-la-venue-de-manuel-valls-ses-ministres/   ]

Pour la troisième fois, un comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté a été décentralisé. Cette fois-ci, c’est la ville de Vaulx-en-Velin, fief de l’actuelle secrétaire D’État à la Ville Hélène Geoffroy qui a été choisie.

Ce mercredi, après avoir présenté en conseil des ministres le projet de loi « égalité et citoyenneté » qui se veut une réponse à « l’apartheid territorial, social et ethnique», Manuel Valls et une dizaine de ministres sont venus « dans une ville emblématique de la politique de la Ville ».

Ils devaient y « présenter un bilan actualisé de la mise en œuvre des mesures en faveur de l’égalité et la citoyenneté et prendre de nouveaux engagements » selon les termes du communiqué de la préfecture.

Il n’y a pas que le maire PS de Lyon et président de la Métropole Gérard Collomb, non invité aux festivités, qui est énervé par la tenue de ce comité à Vaulx-en-Velin.

Un rassemblement de 500 personnes

 

( A notre avis: près du double )

 

Après une manifestation samedi en demi-teinte contre la loi travail, des syndicats (SUD, CGT, FSU), des partis politiques (comme le PCF ou Ensemble), le collectif unitaire 69 des intermittents et précaire ou encore le mouvement « Nuit Debout Lyon » appelaient à une nouvelle journée de mobilisation lyonnaise.

500 personnes se sont rassemblées devant le lycée Robert Doisneau.

Lieu symbolique puisque, avant les vacances scolaires, ce lycée a connu une semaine de manifestations sauvages, de blocages, mais aussi d’interpellations : 19 selon le comptage de la police.

Vers les 14h, Les manifestants ont ensuite avancé vers le palais des sports pour lancer quelques slogans lorsque les ministres sont arrivés.

 

 

Près de 400 personnes ont manifesté le 13 avril 2016 contre la loi Travail, lors de la venue de Manuel Valls à Vaulx-en-Velin

 

 

VALLS A VAULX _KHOMRI

 

Manif sauvage et bloquage du périph’

Un groupe d’une trentaine de manifestants, panneaux rigides en mains, ont tenté de forcer le parage de CRS pour perturber la visite de la mission locale.
Après quelques coups de matraques, le groupe a reculé.
Ce fut le début d’une manifestation sauvage (car non-déclarée) dans les rues du centre-ville de Vaulx-en-Velin.
Les quelques centaines de manifestants ont tenté de s’approcher de la zone interdite – autour de l’école d’architecture où se tenait la réunion ministérielle. La marche a dessiné un arc de cercle autour du centre.
Puis des manifestants ont lancé l’idée d’aller « bloquer le périph’ ».
A un bon pas, ils ont marché les deux kilomètres de la bretelle d’accès.
Une fois sur l’autoroute, la police est intervenue. Grenades lacrymogènes sur l’autoroute puis charge à coups de matraques. Au moins deux personnes ont été interpellées. Et au moins un manifestant a été blessé au crâne par un coup de matraque.

 

 

VALLS A VAULX _PERIPH 1

 

 

VALLS A VAULX _PERIPH

 

 

.

.

*********************************

( PIQUE NIQUE DÈS 12h30

RASSEMBLEMENT A 14h
devant le lycée Robert Doisneau
5 Rue du Lycée, 69120 Vaulx-en-Velin
(
Bus C3 arrêt Vaulx HDV Campus)
RDV DE REPLIS
devant le CASINO
(angle av. Gabriel Peri et rue Emile Zola)

.

.

.

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

.

.

La coordination étudiante et lycéenne refuse de se dissocier des  »casseurs »

(vidéo 2’27)

A VOIR SUR LE BLOG

 

VLR LOGO

http://mai68.org/spip/spip.php?article10670

 

Le pouvoir utilise toujours le principe du « diviser pour mieux régner » ; ainsi, il veut diviser le mouvement en ce qu’il espère être une minorité de « casseurs » et ce qu’il espère être une majorité de manifestants « normaux ».

En réalité, il n’y a pas d’un côté de gentils manifestants normaux qui constitueraient la vraie manif et de l’autre de méchants « casseurs » qui profiteraient de ce qu’il y ait une manifestation pour tout casser sans risque en « infiltrant » la manif pour se camoufler.

Il y a toujours des manifestants plus motivés que d’autres. Et les plus motivés le sont parfois au point de trouver le courage d’affronter le pouvoir, ses vitrines et ses bandes armées. Ce sont ceux-là que le pouvoir veut qu’on prenne pour des « casseurs ».

En fait, tout manifestant « normal » peut en un instant se transformer en « méchant casseur », et l’instant d’après redevenir un « manifestant normal ». Diviser entre « casseurs » d’un côté et manifestants de l’autre est par conséquent uniquement un artifice du pouvoir, un piège qu’il nous tend et dans lequel la coordination a très officiellement refusé de tomber : il n’y a pas de « casseurs », tous les manifestants sont des manifestants !

Il se trouve par exemple qu’il y a peu de temps, d’après les chiffres officiels de la police, il y a eu à Rennes une manif de mille personnes. Et la police s’est plein que dans cette manif il y avait 650 « casseurs » !

La politique du bâton et de la carotte est le complément du diviser pour mieux régner. Ainsi, le pouvoir veut traiter les manifestants « normaux » à la carotte, en leur donnant des miettes pour les acheter de la même façon que les cowboys avaient « acheté » aux Indiens l’île de Manhattan pour quelques colliers de fausses perles. Et il veut traiter les « casseurs » au bâton, en leur faisant subir les sévices de ses bandes armées.

Dans son intelligence, et selon la volonté générale, en refusant de se dissocier des « casseurs », la coordination a refusé de tomber dans le piège du pouvoir ; elle a refusé de couper le mouvement en deux, elle a décrit la réalité en affirmant qu’il n’y avait pas d’un côté les « manifestants normaux » et de l’autre des « casseurs », elle a affirmé : il n’y a que des manifestants !

 

DO

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 

EKP TML


 

 

9 MARS ELEPH

 

 

 

жжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжжж

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s