Le « Noir-Brun », une nouvelle « nuance » de social-fascisme …??

par tribunemlreypa

.

.

.

.

.

Après le «rouge-brun»,

une nouvelle nuance

de social-fascisme,

le « noir-brun »… ??

 

.

.

.

Lu en commentaire

de « présentation »

d’un prétendu

« inédit de Kropotkine » :

 

« Lénine trahira le peuple et les soviets en passant à un plan économique, la NEP, qui satisfera ses commanditaires de la finance internationale. Kropotkine et bien des anarchistes ne sont pas dupes et voient la révolution trahie, partir en sucette. La répression sanglante de l’insurrection de Cronstadt en 1921 par Trotski et Lénine, marquera la fin de l’illusion révolutionnaire et le début de la longue nuit bureaucratique du capitalisme d’état voulu par la City de Londres et Wall Street pour offrir un marché captif à la finance et aux entreprises industrielles anglo-américaines. Staline parachèvera la trahison de ce qui aurait pu être la révolution des assemblées et des conseils ouvriers et paysans. Le peuple a voulu s’émanciper et il a eu Lénine, Trotski, Staline et la Guépéou (GPU)… Chercher l’erreur. »

Sources:

https://resistance71.wordpress.com/2017/04/20/resistance-politique-analyse-et-critique-de-la-revolution-bolchevique-inedit-de-pierre-kropotkine/

https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/28/lettre-aux-ouvriers-deurope-de-louest-pierre-kropotkine-dmitrov-russie-le-28-avril-1919/

 

.

« Chercher l’erreur ? »

.

Vouloir faire une critique « libertaire » de la Révolution bolchévique, cela peut se concevoir, mais déformer à ce point l’histoire, et de plus, avec une terminologie directement empruntée au lexique de l’extrême-droite dans ses diatribes pseudo anticapitalistes contre la « finance internationale », cela prête plutôt simplement à rire, et discrédite le reste des prétentions à l’authenticité historique de l’auteur.

 

Par exemple, on aimerait connaitre l’origine historique exacte du texte présenté comme un inédit de Kropotkine.

Ici présenté comme « traduit de l’anglais »…

Kropotkine avait-il écrit lui-même une version anglaise de son texte, ou bien s’agit-il, en réalité, d’une traduction de seconde main, effectuée, en français, à partir d’une traduction anglaise ?

Auquel cas, connaissant un tant soit peu la complexité de la langue russe, le résultat final risque fort d’être assez loin de l’original…

 

Ceci-dit, il semble donc néanmoins rester dans ce texte une part essentielle incontestable des idées de Kropotkine sur le « socialisme communaliste », visant à baser l’économie sur l’autonomie des communes.

Sans vouloir minimiser certains aspects inévitablement erratiques de la Révolution bolchévique, il aurait donc été plus pertinent de s’interroger sur une comparaison possible de ces deux voies politiques.

Or, il se trouve qu’elle existe de fait, déjà en grande partie, et tant sur le plan pratique que théorique.

Pratiquement, la voie du « socialisme communaliste », c’est celle mise en œuvre en Chine, à partir de 1958, par Mao Zedong.

Cette politique est l’origine même de l’échec tragique du « grand bond en avant ». Néanmoins elle s’est poursuivie, sous des formes atténuées, jusqu’à la mort de Mao, et encore, pour l’essentiel, dans les campagnes, jusqu’au milieu des années 80.

Le retard énorme pris par le développement agricole chinois en est la conséquence, et il n’est toujours pas, sur ce plan, encore complètement résorbé de nos jours, et même loin de là, comme le montrent différentes études sur le sujet.

Sur le plan théorique, la critique de l’utopie « communaliste » se trouve déjà dans l’Anti-Dühring de Engels.

Les vues de Mao lui-même, sur la critique du socialisme soviétique, telle qu’elles l’ont amené à cette option politique, se trouvent, traduites en français par un chercheur du CNRS, mais lui-même d’origine chinoise, dans cet ouvrage :

Les inédits de Mao Zedong, publiés au Seuil, en 1975, sous l’autorité de Mr Hu Chi-hsi, chercheur au CNRS, et regroupant trois textes de 1958, 1959 et 1960, sous le titre :

« Mao Tsé-toung et la construction du socialisme – Modèle soviétique ou voie chinoise »

Une étude critique du différend sino-soviétique sur ces questions de fond se trouve ici :

.

Maoïsme et/ou Marxisme-Léninisme ?

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2016/11/02/maoisme-etou-marxisme-leninisme/

.

 

Vouloir vraiment tirer les leçons de l’histoire ou se contenter de cultiver ses propres préjugés idéologiques, ce n’est pas du tout la même démarche…

.

Luniterre

.

 

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

ЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖЖ

Publicités